L’iPad devient l’outil de travail des archéologues de Pompéi

L’iPad devient l’outil de travail des archéologues de Pompéi

Qui aurait pensé que l’iPad s’inviterait un jour sur le terrain des archéologues ? Quel anachronisme savoureux ? Les temps les plus anciens se rapprochent des temps modernes, avec ses lots de nouvelles technologies. Un nouvel exemple qui prouve une fois de plus que les extrêmes se rencontrent toujours. Voici les images et les usages de l’iPad par les archéologues du site de Pompéi.

L’archéologue est « spécialisé dans l’étude des vestiges du passé, l’archéologue travaille en partie sur le terrain où il dirige des chantiers de fouilles, mais aussi dans des laboratoires ou des centres de recherche. » En lisant cette fiche métier j’étais à des lieux de penser qu’un outil technologique comme l’iPad allait devenir un outil de travail pour ces personnes.

–> Voyons, en images, comment les archéologues utilisent l’iPad sur le terrain. Nous détaillerons aussi les applications iPad qu’ils utilisent :

– Ils utilisent l’application de gestion de bases de données FM Touch pour iPad (7.99€, voir la fiche iTunes) pour enregistrer des données recueillies lors des fouilles :

– Les archéologues utilisent l’application Photo de l’iPad pour envoyer et recevoir des images. Ainsi, ils restent constamment en liaison avec leur centre de recherche, qui peut très bien se situer à l’autre bout du monde :

– Une fois leurs photos importées dans l’iPad, les archéologues utilisent le puissant outil de dessin iDraw pour l’iPad (6.99€, voir la fiche iTunes) pour conjecturer et détecter des formes ou dessins antiques.

– L’iPad apporte de la convivialité au travail des archéologues : ils peuvent très simplement partager leurs informations et en discuter en équipe :

– Les archéologues font aussi appel à l’application OmniGraffle pour l’iPad (39.99€, voir la fiche iTunes) pour reconstituer la chronologie des événements qui ont mené à la découverte de divers objets. Cette application n’est pas donnée, mais dans un contexte professionnel 39.99€ est un prix très faible !

– Encore une utilisation de FM Touch pour iPad (7.99€, voir la fiche iTunes) pour enregistrer des données lors des fouilles. L’iPad apporte une flexibilité pour l’archéologue : il n’a plus besoin d’avoir un ordinateur pour saisir des données. C’est bien plus pratique pour aller faire des fouilles ! Voyez un exemple en image :

– Une fois les fouilles terminées, les archéologues peuvent exploiter les données recueillies sur les terrain avec leurs collègues chercheurs. C’est une fois de plus l’application iPad  OmniGraffle pour l’iPad (39.99€, voir la fiche iTunes) qui est utilisée :

Voilà, je voulais vous présenter cet usage de l’iPad dans un milieu original et professionnel. Qui aurait pensé qu’un tel outil serait quasi indispensable à des chercheurs !

Qu’en pensez-vous ?

–> Les applications citées dans l’article :

– FM Touch pour iPad (7.99€, voir la fiche iTunes)

– iDraw pour l’iPad (6.99€, voir la fiche iTunes)

OmniGraffle pour l’iPad (39.99€, voir la fiche iTunes)

3 Avis

  1. Asszzoo 6 années ll y a

    ça existait sur PC depuis 10 ans ce genre d’appli…

    bref…

  2. gio 6 années ll y a

    bref … t’as rien compris .
    C’est le côté pratique de l’ iPad qui est vanté ici. On sait bien qu’une base de données pour entrer des données (sic) ça existe depuis plus de 10 ans.
    Il y a encore 95% des gens qui n’ont toujours pas compris que dans certaines situations un simple écran multitouch était nettement plus pratique qu’un clavier + écran.

    • cinefou 6 années ll y a

      @Gio : je suis entièrement d’accord avec toi 🙂 Mais je ne pouvais pas le dire étant animateur du site 🙂 Tu as raison, AssZZoo a pris le sujet comme étant basé sur les applis. Hors c’est bien plus sur la valeur ajoutée de l’iPad dans cette situation qu’il faut comprendre. Mais tous les avis sont dans la nature 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Assisted by App Store Assistant